les peuples

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens utiles

Effectifs

• Eryllis: ...
• Ladrinis: ...
• Eclaris: ...
• Prêtresses: ...
• Cavaliers de S.: ...
• Nérozias: ...
• Gélovigiens: ...
• Ascans: ...
• Marins de N.: ...
• Civils: ...

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Enkilil Mois:Mésoa
[Juin/Juillet en temps réel]

Membres du mois

Duscisio
Profil
Fiche


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les peuples

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: Admin ::
Messages : 132
Date d'inscription : 25/08/2008
Localisation : tututututu

feuille persos
power:
vie:
0/0  (0/0)
relation:
avatar
:: Admin ::
admin
MessageSujet: les peuples   Mer 7 Aoû - 22:57


 

Les Zélos
" Nous sommes les enfants des montagnes, puissants et imperturbables. "


 
◈ CARACTERISTIQUES ◈


- DON -
Force physique surdéveloppée

- LONGÉVITÉ -
Ils peuvent vivre des centaines d'années. Ils atteignent une apparence d'adulte autour de la cinquantaine.

- POPULATION -
La majorité d'entre eux vivent dans le Sud d'Istheria, à Phelgra ou Argyrei. Il existerait xxx Zélos dans le monde.

- LANGUE -
Le zinonien, une langue à la consonance un peu particulière, très gutturale. Elle est difficile à parler et à comprendre pour qui n'est pas un zélos.

- RELIGION -
La plupart des Zélos sont des croyants et sont respectueux des religions, même si ils ne sont pas de grands pèlerins. Ils se tournent principalement vers Bor ou Soulen.

- RAPPORT A L'ESSENCE DIVINE -
Ils ne peuvent exploiter l'essence divine sans recourir à un catalyseur pour utiliser leur magie dans leur totalité. A noter qu'ils peuvent le faire sans, mais leur endurance sera amoindrie.

 


◈ COMMENT LES RECONNAITRE ◈

Véritables monstres de puissance, ce sont des humanoïdes au physique hors norme, souvent bien plus grands que les Terrans, et à la musculature fort développée. De plus, les traits de leur visage demeurent nettement plus épais ou forcés, notamment leur mâchoire chez les hommes et rendent ces derniers particulières virils. Chez les femmes, beaucoup de préjugés demeurent, mais ces dernières peuvent être particulièrement féminines. Mais leur force n'est guère leur seul atout, car l'ensemble de leurs capacités athlétiques s'avère impressionnant, même leur agilité. Qui plus est, leur peau sécrète un pigment de couleur variable accroissant leur résistance. Ces derniers peuvent être gris, verdâtres ou même bleuâtres pour certains, de telles façons que l'on pourrait distinguer trois espèces différentes parmi eux.

La plupart d'entre eux sont bornés et impulsifs, en compétition constante tels des rivaux permanents. Ils fonctionnent à l'instinct, et sollicitent donc moins leur intellect que les autres races. Ils ont tendance à agir avant de réfléchir. Toutefois, cela ne signifie pas qu'ils sont des êtres stupides, bien au contraire, ils pourraient vous surprendre car ces derniers, malgré leur grande stature, sont de fabuleux ingénieurs. Les Zélos bénéficient d'ailleurs d'une mauvaise réputation à tord, et sont souvent considérés comme de simples brutes. Cependant, ce sont des êtres ayant un grand sens de la fidélité et de la loyauté, ainsi que de l'honneur.
 


◈ EN COMMUNAUTE ◈

Les Zélos sont une communauté plutôt peu ouverte. Ils aiment la tranquillité ou les lieux paisibles, voir même complètement fermés comme Umbriel, la cité souterraine. Le monde et la foule ne sont pas ce qu'ils préfèrent bien qu'ils soient possible d'en percevoir dans les grandes villes. Ils sont plutôt des personnes vivant en famille ou petite tribu, un peu partout sur Istheria car ils s'acclimatent facilement.

En ce qui concerne les autres peuples, les zélos sont plutôt méfiants, mais ils n'hésitent pas à faire du commerce. Ils n'ont pas spécialement de préjugés et donc n'hésite pas à en faire avec autrui, sans distinction. Mais on gagne difficilement leur confiance et leurs amitiés sont rares. Ils préfèreront naturellement être seul plutôt que de se mélanger avec les autres.


◈ COUTUMES ◈

gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjghjgjffhjfhjhjghj gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjg hjgjffhjfhjhjghj gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjghjgjffhjfhjhjghj gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjghjgjffhjfhjhjghj gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjghjgjffhjfhjhjghj gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjghjgjffhjfhjhjghj

gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjghjgjffhjfhjhjghj gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjg hjgjffhjfhjhjghj gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjghjgjffhjfhjhjghj gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjghjgjffhjfhjhjghj gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjghjgjffhjfhjhjghj gjffhjh fhjhjghj gjffhjfhjhjghjgjffhjfhjhjghj


 


Dernière édition par admin le Sam 20 Mai - 19:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-graph-calli.forumactif.org
:: Admin ::
Messages : 132
Date d'inscription : 25/08/2008
Localisation : tututututu

feuille persos
power:
vie:
0/0  (0/0)
relation:
avatar
:: Admin ::
admin
MessageSujet: Re: les peuples   Jeu 8 Aoû - 0:04




◈ COMMENT LES RECONNAITRE ◈

De manière analogue aux Sindarins, les représentants de cette race ressemblent relativement aux Terrans. Il est néanmoins aisé de les distinguer de ces derniers, dans la mesure où ils se différencient par une certaine dépigmentation de leur peau ou de leur pilosité. Ils apparaissent ainsi plutôt pâles et pourvus de cheveux gris ou argentés. Mais le principal élément caractérisant les Lhurgoyfs est incontestablement leurs apparences de démons. En effet, leur physique presque assimilable à celui des humains n’est autre qu’une enveloppe charnelle d’apparat, puisqu’ils disposent d’une forme démoniaque latente, que seuls les plus puissants d’entre eux parviennent toutefois à libérer en ayant un contrôle parfait.

Généralement, leur forme démoniaque est une apparence monstrueuse et plus massive, véritable transformation physique bien qu'elle est généralement de type humanoïde, et elle ne dépasse que très rarement les deux mètres. Parmi les contraintes de cette forme, ils ne peuvent ni utiliser leur magie, ni aucune arme ou armures. Leurs pensées sont aussi très difficile à cerner, souvent confuses et brouillonnes. Ceux qui sont en communion avec eux-même conserve un parfait contrôle d'eux-même sous cette forme, d'autres se montrent d'une agressivité animale. Mais cela dépend aussi de l'habitude et de l'âge. A savoir que lorsqu'ils retrouvent leur forme humaine, à l'image des Yorkas, ils finissent nu comme des vers.


◈ EN COMMUNAUTÉ ◈

On ne connaît aucune communauté regroupant des lhurgoyfs. Ce sont des individus très solitaires et n'aimant que rarement leurs semblables. Ils sont très peu portés sur la famille et généralement, les enfants lhurgoyfs apprennent très tôt à se débrouiller seul, sans leurs parents. De nature indépendante, rare sont ceux qui aiment avoir une attache familiale.

En ce qui concerne les autres peuples, les lhurgoyfs se fondent très facilement bien qu'ils attisent la méfiance. Leur nature monstrueuse a toujours effrayé bien qu'elle soit connue de tous. Ils sont capables du meilleur comme du pire, en ville comme en campagne. Ils n'ont pas de préférence et s'adapte à tout.


◈ LEUR NATURE ◈


● LONGÉVITÉ ●
Les lhurgoyfs sont des êtres ayant une longue longévité, mais très peu sont connus pour avoir été particulièrement vieux, trépassant souvent en pleine fleur de l'âge pour avoir été traqué sous leur forme monstrueuse (à tord ou non) ou bien dans des combats à cause de leur agressivité naturelle.

● L'ESSENCE DIVINE ●
Ils sont capable d'utiliser la magie sans aucun catalyseur, mais peut devenir un atout dans certaines circonstances.

● RELIGION ●
Ils n'ont pas de croyance particulière, tout dépendra de l'individu. Mais il est plus courant de croiser un lhurgoyf athée plutôt que le contraire bien que certain se tourne vers Sharna.

● LANGUE ●
Le goyfar,une langue au son dur et grognant, elle gagnerait en compréhension quand les lhurgoyfs la parlent sous leur forme monstrueuse.

◈ DON NATUREL ◈

Transformation monstrueuse
( à noter: sous ces formes, les pouvoirs des lhurgoyfs ne fonctionnent pas, ni ne peuvent utiliser des armes)



Dernière édition par admin le Ven 16 Aoû - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-graph-calli.forumactif.org
:: Admin ::
Messages : 132
Date d'inscription : 25/08/2008
Localisation : tututututu

feuille persos
power:
vie:
0/0  (0/0)
relation:
avatar
:: Admin ::
admin
MessageSujet: Re: les peuples   Ven 9 Aoû - 15:24




◈ COMMENT LES RECONNAITRE ◈

Les gorgoroths peuvent être apparentés aux lhurgoyfs dans le sens où ils sont des individus démoniaques. Peuvent-ils être considérés comme un peuple en soit? Sans nul doute de par leur nombre grandissant. Ces derniers sont en réalité ce que l'on pourrait appeler des non-vivants, morts au combat ou d'en d'atroces souffrances ou violemment. Il est bien difficile de comprendre pourquoi ils sont revenus à la vie, et l'hypothèse voudrait que cela dépende de leur lien à l'essence divine. Quoiqu'il en soit, ils peuvent appartenir originellement à d'autres peuples sans pour autant prétendre en faire réellement partie. Ils peuvent être des individus ayant un intellect non négligeable et aux mœurs particulières. On y retrouve bien souvent une population masculine parmi eux et sont souvent considérés comme peu fréquentables.

Physiquement, ils peuvent se fondre parfaitement dans les foules, ils n'est pas évident de les reconnaître, si ce n'est pas l'étrange impression qu'il donne de par leur présence. Souvent, ce sont des individus aux multiples cicatrices, aux visages décharnés et aux corps meurtris par le mal qui les aurait emporté. Leur teint est souvent blafard, d'un gris morbide ou bien légèrement violacé.

Quand à leur personnalité, cette dernière semble bien différente par rapport à celle de leur vivant, on peut la définir même d'altérée. Ils sont souvent plus sombres si ce n'est pour dire plus mauvais qu'à l'origine.

Ils ont aussi d'autres particularités. Les corps des Gorgoroths ne vieillissent pas, ils ne nécessitent pas de nourriture pour survivre mais peuvent en consommer (pour mieux se fondre dans la société et ne pas attirer l'attention, mais leur sens du goût est altéré). Ils ne saignent pas ou très peu. Leur sang est plus sombre et plus visqueux qu'un vivant, et pour cause, ils n'ont pas de circulation sanguine. Par contre, étrangement, ils respirent mais pas au sens commun. Ils peuvent être sensible d'un point de vue de l'odorat (bien moins que de leur vivant) mais ils ne peuvent mourir d'asphyxie. Leur sensation est amoindrie, ils sont moins sensibles physiquement à la douleur ou aux caresses.


◈ EN COMMUNAUTÉ ◈

Il n'existe aucune communauté gorgoroth pour la simple raison que peu de personnes les considèrent comme une véritable civilisation puisque chacun d'eux appartenait à un peuple défini autrefois. D'ailleurs, aucun d'entre eux n'a spécialement revendiqué qu'ils étaient des êtres à part.

En ce qui concerne les autres peuples, les gorgoroths ont très mauvaises réputations. Les gens sont souvent mal à l'aise avec ces derniers et certaines sociétés les voient d'un très mauvais œil car ils sont considérés comme non-naturel. Pour cette raison, la plupart d'entre eux se fondent dans la société en imitant les vivants ou dissimulant le mieux possible leur état de "mort". Ils n'y a que quelques religieux qui les considèrent comme des enfants de Kron ou des messagers divins.


◈ LEUR NATURE ◈


● LONGÉVITÉ ●
On peut les considérer comme immortel dans la mesure où pour tuer un gorgoroth, il est nécessaire des les décapiter ou de détruire leur corps de manière importante (être démembré par exemple). Au quel cas, ils peuvent vivre des siècles.

● L'ESSENCE DIVINE ●
Glénéralement, ils préfèrent user de pierre de magie mais bien que cela ne leur soit point forcément nécessaire, mais étant d'une essence décharnée, cela ne peut être qu'à leur avantage.

● RELIGION ●
Etant donné que leur "renaissance" n'a jusque là trouvé aucune explication scientifique, beaucoup s'en retourne vers les dieux et leur puissance. Naturellement les gorgoroths ont tendance à prier Kron, le dieu de la mort, d'autres restent fidèles à leur croyance d'ancien vivant.

● LANGUE ●
Etant un pot-pourri de tous les autres peuples, les gorgoroths n'ont jamais développé de langages qui leur est propre.

◈ DON NATUREL ◈

Résistance physique développée



Dernière édition par admin le Ven 16 Aoû - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-graph-calli.forumactif.org
:: Admin ::
Messages : 132
Date d'inscription : 25/08/2008
Localisation : tututututu

feuille persos
power:
vie:
0/0  (0/0)
relation:
avatar
:: Admin ::
admin
MessageSujet: Re: les peuples   Mer 14 Aoû - 15:01




◈ COMMENT LES RECONNAITRE ◈

Il s'agit de la race qui ressemble le plus aux humains que nous sommes et la population la plus nombreuse. Malgré une grande majorité de similitudes, il existe toutefois quelques différences, principalement physiologiques, puisque leur corps est plus adapté aux efforts physiques ainsi qu'aux difficultés climatiques que le nôtre, étant en moyenne plus forts et résistants.

Ils sont physiquement très diversifiés : grand ou petit, mince ou potelé, malformation ou handicap divers, une gamme de couleur de peau et de cheveux assez étendus. Le plus souvent, leurs caractéristiques physiques dépendent de la région où ils vivent. Ils auront un teint plus hâlé si ils vivent du côté de Argyrei, et presque pâle et grisonnant si ils viennent de Phelgra où le soleil est plus timide.


◈ EN COMMUNAUTÉ ◈

Il existe autant de communautés terranes que de terrans différents. Il en devient même difficile à toutes les noter. Mais pour les principales, elles se sont formées au cœur des grandes villes qui attirent les curiosités et se sont complètement fondus dans la société actuelle. Peu de terrans se laissent séduire aujourd'hui par le milieu rural qui est plutôt difficile, mais ceux qui s'y abandonnent s'organise autour de petit hameau voir de village comme Dalma.

En ce qui concerne les autres peuples, les terrans sont très ouverts. Ils sont aussi la population la plus nombreuse et celles qui se développent le plus vite malgré leur courte longévité. Toutefois, beaucoup parmi eux sont superstitieux ou sensibles à la théologie, choses qui peuvent les amener à posséder quelques craintes au sujet des autres races (les lhurgoyfs, les gorgoroths...). Mais malgré leur nombre, ils sont souvent considérés comme des êtres fragiles par les autres ou facilement corruptibles.


◈ LEUR NATURE ◈


● LONGÉVITÉ ●
Ils ont une longévité plutôt courte, et les plus résistants d'entre eux peuvent atteindre jusqu'à cent ans. Toutefois, l'âge moyen est plutôt de l'ordre de quatre-vingt ans.

● L'ESSENCE DIVINE ●
Ils ne peuvent exploiter l'essence divine sans un catalyseur. Paradoxalement, c'est parfois un avantage pour eux, puisqu'ils les maîtrisent généralement mieux que les autres races, puisqu'ils n'ont nul autre choix que de les utiliser en permanence pour exploiter leur magie dans leur totalité, et qu'ils ont souvent l'avantage face à des adversaires en sont dépourvus. A noter cependant que les Terrans peuvent user de leur magie sans catalyseur mais leur endurance est nettement inférieure si ils n'en possèdent pas.

● RELIGION ●
Les Terrans sont le peuple le plus sensible à la religion et au sein duquel elle est historiquement la plus implantée. Leur panel de croyance est très large et ils peuvent se tourner vers tous les dieux connus, voir d'autres encore. Il existe cependant beaucoup d'entre eux qui sont athées.

● LANGUE ●
Le terrania, une langue très basique, proche de l'isthar. Elle est la plus simple à apprendre.

◈ DON NATUREL ◈

Agilité développée // Grande adaptabilité



Dernière édition par admin le Ven 16 Aoû - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-graph-calli.forumactif.org
:: Admin ::
Messages : 132
Date d'inscription : 25/08/2008
Localisation : tututututu

feuille persos
power:
vie:
0/0  (0/0)
relation:
avatar
:: Admin ::
admin
MessageSujet: Re: les peuples   Mer 14 Aoû - 15:57




◈ COMMENT LES RECONNAITRE ◈

Très proches des elfes que nous connaissons, leur apparence physique demeure relativement proche de celle des Terrans, à la différence qu'ils ont des oreilles plus ou moins pointues. L'une des distinctions principales porte essentiellement sur leur gabarit, puisqu'ils sont plus frêles que ces derniers, ainsi que sur leur longévité, pouvant vivre plusieurs centaines d'années. Leur sagesse est donc considérée comme plus grande, bien que leur intelligence intrinsèque ne soit guère systématiquement plus élevée, bien que ce soit le cas la plupart du temps. Ils se caractérisent par une sensibilité relativement développée, et il est également à noter que leur cycle de reproduction est plutôt lent. Ils grandissent rapidement pendant les premières années de vie avant d'atteindre le physique d'une personne adulte (100 ans environ) et peuvent la conserver pendant des centaines d'années.

A l'image des Terrans, il existe une formidable diversité raciale parmi les sindarins, qui dénotent généralement le milieu dans lequel ils ont grandi. On peut donc ainsi rencontrer des individus à la peau noire comme légèrement bleutés, certains au contraire sont d'une grande blancheur. La couleur de leurs yeux varient aussi sur une grande gamme.


◈ EN COMMUNAUTÉ ◈

Les Sindarins sont très communautaires. Ils ont d'ailleurs leur propre cité, Canopée, où ils vivent tous en parfaite harmonie. Ils sont respectueux de la hiérarchie et ont tous un rôle défini dans leur cité. Il n'y a d'ailleurs aucun conflit interne et ils obéissent à leur reine. Ils privilégient généralement le bien de tous, plutôt que de l'individu. Si un sindarin préfère l'individualité, il quitte généralement Canopée et est particulièrement mal vu des siens.... bien qu'il peut être pardonné.

En ce qui concerne les autres peuples, les sindarins sont plutôt méfiants mais restent ouverts. Leur société est parfaitement organisée contrairement à d'autres peuples, et parfois leur donne des airs hautains. Cet orgueil les a d'ailleurs autrefois mené à un conflit avec les Sylphides, aujourd'hui presque oublié. En attendant, ils partagent leurs arts et leur culture a qui est séduit, mais leur confiance est difficile à obtenir car il juge à la noblesse de la personne.


◈ LEUR NATURE ◈


● LONGÉVITÉ ●
Ils sont des êtres pouvant atteindre près de 800 ans.

● L'ESSENCE DIVINE ●
Cette race possède la particularité de pouvoir exploiter l'essence divine sans catalyseur, ce qui n'empêche guère pour autant leur utilisation.

● RELIGION ●
Les Sindarins sont des êtres pieux et respectueux de la nature. Il est donc très naturel pour un sindarin de croire aux dieux. Généralement, ils sont tourner vers les dieux comme Délil, Fen ou même Soulen qui symbolisent leur environnement. Il est rare pour un sindarin d'être athée car ils seraient mal vus.

● LANGUE ●
L'alfari, une langue élégante autant dans le son que l'écriture.

◈ DON NATUREL ◈

Sens développés

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-graph-calli.forumactif.org
:: Admin ::
Messages : 132
Date d'inscription : 25/08/2008
Localisation : tututututu

feuille persos
power:
vie:
0/0  (0/0)
relation:
avatar
:: Admin ::
admin
MessageSujet: Re: les peuples   Ven 16 Aoû - 23:13




◈ COMMENT LES RECONNAITRE ◈

Ces individus forment une race assez exceptionnelle, dans le sens où ils sont ni plus ni moins partiellement constitués d'essence "divine". Il en résulte alors une forme d'immortalité, puisqu'en cas de mort physique de leur corps, leur esprit et leur conscience subsistent sous ce que l'on appelle une forme éthérée, qui peut intégrer une enveloppe charnelle artificielle (ou celle d'une autre personne). Sous cette forme éthérée, les sylphides ne peuvent ni parler, ni utiliser leur magie. Par contre, ils possèdent une forme de communication télépathique réduite. Ils ne peuvent pas non plus traverser les matières mais se déplacer relativement rapidement. Ils ne peuvent survivre que quelques jours sous cet aspect et doivent obligatoirement intégrer un corps pour survivre.

Lorsque les sylphides viennent au monde, ils naissent sous leur forme éthérée qui est irrémédiablement attirée par le temple suspendu où ils sont accueillis par les Créateurs. Les Créateurs sont des sylphides particuliers qui sont les seuls à posséder le secret de la création des enveloppes charnelles sylphides, qui vivent exclusivement dans le temple et ne peuvent être corrompu (non jouable). Lorsque la forme éthérée se présente, ils investissent des corps "neutres", c'est à dire une enveloppe charnelle qui n'est pas définitive, ni personnalisée par l'esprit sylphide, une sorte d'enveloppe basique qu'ils habitent lors de leur "naissance". Ces corps sont à disposition pour le temps nécessaire à l'éducation du sylphide qui est plutôt courte, ils pourront par la suite choisir le corps qu'ils désirent selon leur goût en retournant à nouveau au temple suspendu.

Ils ne peuvent pas se reproduire, et leur principal désavantage réside dans leurs capacités physiques car ils ne peuvent véritablement exploiter la totalité du potentiel de leur corps, celui-ci n'étant jamais le même, et surtout, étant artificiellement conçu par eux-mêmes afin de leur servir de réceptacle. Les enveloppes charnelles artificielles ont la possibilité d'être modelées selon le choix de son résident. Par contre, toutes ont des caractéristiques communes : elles sont insensibles à la douleur (coupure, amputation, maux de tête..) cependant elles peuvent ressentir toutes les autres sensations (caresses, chaleur, frisson,...) mais pas aussi intensivement qu'un humain; leur sang n'est pas rouge mais noir; ils peuvent ressentir la fatigue à moindre coup; le corps ne nécessite pas une grande quantité de nourriture; leur corps artificiel se désagrège rapidement si ils ne sont pas "habités" au bout de quelques heures.

Les Sylphides pourraient être considérés comme des individus asexués car au cours du temps, ils peuvent tout aussi bien concevoir le corps d'une femme ou d'un homme. Ils sont également capable de prendre possession d'un corps vivant. Lorsqu'ils parasitent un autre individu, l'esprit sylphide ne peut prendre possession du corps qu'en dominant la personnalité de l'hôte ou bien en étant en harmonie avec ce dernier. Le cas contraire, il est tout simplement expulsé. Toutefois, cette forme de parasitisme est proscrite par leur loi, à la fois par éthique, et les divers problèmes que cela peut engendrer.

Il est assez aisé de reconnaître un sylphide car ces derniers possèdent des goûts assez épurés. Leurs corps conçus sont généralement très lisses, d'une peau sans imperfection, la couleur de leurs yeux ou de leurs cheveux peuvent être d'une gamme très diverses, ils sont souvent très grands et élancés. Mais ils ont tous des avis très personnels sur la beauté. De par leur âge, on leur connait une grande sagesse et sont généralement d'une opinion neutre envers les divers conflits qui pourraient se présenter à eux. Paradoxalement, ils ont une grande opinion d'eux-mêmes et de leur race, et les sylphides paraissent bien souvent vaniteux, voir imbu de leur personne. Ce sont souvent des personnes qui aiment jouer sur les apparences.


◈ EN COMMUNAUTÉ ◈

Les Sylphides sont une communauté qui d'apparence pourrait sembler ouverte, mais ils n'en demeurent pas moins très secret. Ils ne partagent pas toutes les connaissances qui sont les leurs et ne s'investissent jamais dans les conflits du monde extérieur. Ils ont une haute estime d'eux-mêmes et ne font que peu confiance à des individus autre que des sylphides. Ils sont généralement sages et diplomates, à tel point qu'on ne leur connait aucun comportement violent (même si ils ont des connaissances martiales, ce n'est qu'en dernier recours qu'ils en font usage).

En ce qui concerne les autres peuples, les sylphides donnent l'illusion d'une grande tolérance et de respect. Cependant, ils sont dédaigneux et considèrent autrui comme des individus moins nobles ou inférieures. Ils n'en sont pas forcément mauvais mais cela ne les rend qu'antipathiques pour beaucoup. D'ailleurs, on ne leur connaît qu'un unique conflit avec les Sindarins qui fut vite oublié.


◈ LEUR NATURE ◈


● LONGÉVITÉ ●
Ils sont "immortels", et par conséquent vivre des siècles. Cependant, de nombreux sylphides connaissent au cours de leur vie de nombreuses résurrections mais ils n'existent parmi eux plus aucun qui soit assez âgé pour prétendre avoir atteint plus de mille ans, et ainsi connu l'âge d'or de la construction de leur cité et de ces mystères, trop lassés de vivre visiblement.

● L'ESSENCE DIVINE ●
Ils peuvent utiliser l'essence "divine" bien plus naturellement que les autres races, et sont forts d'une expérience millénaire s'accumulant au fil de leurs résurrections (connaissance qu'ils se transmettent).

● RELIGION ●
Contrairement aux autres peuples, les sylphides n'ont pas d'éducation religieuse, cela ne fait pas partie de leur société. Vous ne trouverez pas de temples religieux dans leur cité, ni de lieux de cultes. Il est donc plutôt peu ordinaire qu'un sylphide soit un prêcheur.

● LANGUE ●
L'ellendë, une langue aussi agréable à écouter que l'alfari, mais l'écriture est bien plus complexe que cette dernière.

◈ DON NATUREL ◈

Immortalité // Insensibilité à la douleur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-graph-calli.forumactif.org
:: Admin ::
Messages : 132
Date d'inscription : 25/08/2008
Localisation : tututututu

feuille persos
power:
vie:
0/0  (0/0)
relation:
avatar
:: Admin ::
admin
MessageSujet: Re: les peuples   Sam 17 Aoû - 0:17




◈ COMMENT LES RECONNAITRE ◈

Les Syliméas sont une race aussi énigmatique que les Sylphides, et pour cause, ils sembleraient qu'ils sont à considérer comme une race "cousine" de ces derniers, bien qu'il existe de nombreuses divergences d'opinions entre eux. Toutefois, ils partagent certains points communs évident, et d'autres qui sont le témoin d'une évolution de l'un ou de l'autre (tout dépend du point de vue de qui est l'ancêtre de qui).

Ce peuple se distingue principalement par des faits physiques. En effet, au cours de leur vie, ils abordent trois formes différentes. La première, celle de leur naissance est une forme dite éthérée, comme les sylphides, elle est leur conscience et leur âme, visible comme étant une boule d'énergie lumineuse, concentrée d'essence divine. Mais contrairement à leur cousin, cette forme est immortelle, ils peuvent subsister des siècles et des siècles ainsi. Sous leur forme éthérée, les syliméas ne peuvent ni parler, ni utiliser leur magie. Par contre, ils possèdent une forme de communication télépathique réduite. Ils ne peuvent pas non plus traverser les matières mais se déplacer relativement rapidement.

Comme ils ne peuvent rien faire sous cette forme, il en découle une seconde forme, une forme évolutive obligatoire (ils ne retrouveront jamais leur forme éthérée, soit ils finissent par devenir mortel). Afin d'évoluer, ils sont obligés de parasiter un nouvel organisme vivant, principalement humanoïde, qui va leur servir de cocon. Lorsqu'ils parasitent un individu vivant, l'esprit syliméas ne peut prendre possession du corps qu'en dominant la personnalité de l'hôte, mais ne peut pas contrôler le corps parasité, mais parallèlement l'hôte n'est pas conscient du parasitisme (cf symptômes perte de mémoire). Le cas contraire, il est tout simplement expulsé. Cependant, il existe des symptômes qui se déclarent chez la personne infectée : des troubles du comportement, pertes de mémoire, une forte fièvre pendant les premiers jours du parasitisme ainsi que les derniers, des nausées, des fringales. La durée d'incubation du syliméa peut varier selon la nature de l'hôte et de sa force mentale. Plus l'hôte est résistant, plus l'incubation sera longue. Mais c'est aussi une période charnière pour le syliméa. En effet, si l'hôte se fait tuer pendant l'incubation, il meurt aussi. Si on parvint à créer un rejet par l'hôte du syliméa en cours d'incubation (il est très rare d'y parvenir), le syliméa meurt mais l'hôte aura des séquelles. Les syliméas, pendant le parasitisme, sont conscients de tout ce qu'il se passe, ils acquièrent également toute leur mémoire et leur connaissance. L'hôte peut être humanoïde ou animal. Mais dans le cas d'un parasitisme animal, ils n'acquirent aucune connaissance, si ce n'est ce qui concerne la vie de la créature infestée.

Leur vie dans l'hôte est aléatoire, pouvant aller de quelques jours à plusieurs mois jusqu'à leur éclosion (l'hôte meurt obligatoirement). Il aborde alors une allure difforme qui ne ressemble ni vraiment à un animal, ni à un humain, recouverte d'un mucus gluant. Cet aspect de masse informe (ils ne peuvent ni parler, ni utiliser leur magie, mais sont capable de se déplacer assez rapidement) est une étape intermédiaire brève à leur forme finale. Mais afin d'y parvenir, ils doivent se nourrir en grande quantité (généralement, les restes de l'hôte en font les frais mais parfois cela n'est pas suffisant, ils ne restent sous cette forme que quelques jours ou même quelques heures, tout dépend de la nourriture disponible). Puis vint alors la transformation finale, une forme humanoïde, reconnaissable entre tous : ils sont de taille humaine, ils possèdent des oreilles légèrement pointues, des yeux de couleurs changeantes (même lorsqu'ils changent d'apparence grâce à leur don, cela les trahit généralement) et deux canines proéminentes. Pour le reste, ils peuvent avoir des couleurs de peau différente, tout comme leur chevelure.

Contrairement au sylphide, ils ne sont pas asexués, ils peuvent donc se reproduire de façon naturelle. On ne sait que très peu de chose à ce sujet, mais il semblerait que les mères décèdent au moment des naissances, en mettant au monde plusieurs formes éthérées (on pense qu'ils absorbent l'énergie maternelle).

Les Syliméas sont un peuple d'individus intelligents, de manière égale à leur cousin sylphide mais peuvent faire part d'une grande agressivité, surtout envers ces derniers. Ils sont des carnassiers et ne mangent que de la viande. Les animaux réagissent agressivement en présence de Syliméa et n'ont quasiment jamais de familier pour cette raison.


◈ EN COMMUNAUTÉ ◈

Les Syliméas n'ont pas encore "recréé" de véritable communauté. Beaucoup d'entre eux se cherchent encore, mais ceux qui ont pu prendre forme se sont regroupés autour d'un meneur unique. Leur petit nombre fait qu'ils se protègent particulièrement et sont donc très méfiants.

En ce qui concerne les autres peuples, les syliméas ne sont pas véritablement connus. Ayant disparu il y a des siècles après un véritable génocide, toutes traces de leur existence ont été effacées. Les sylphides actuels eux-mêmes ignorent ce qu'ils sont malgré le fait qu'ils en sont responsables (les Anciens sylphides, coupables, ont tous choisi la mort). Ils sont donc un peuple "jeune" et doivent choisir de se découvrir au monde...ou pas.


◈ LEUR NATURE ◈


● LONGÉVITÉ ●
Les syliméas peuvent vivre près de deux siècles une fois leur forme humanoïde atteinte. L'âge des syliméas ne se compte qu'à partir de leur forme humanoïde. Il n'existe actuellement aucun syliméa âgé de plus d'un an. (Voir explication ci-dessous).

HISTOIRE DES SYLIMEAS:
 

● L'ESSENCE DIVINE ●
Ils peuvent utiliser l'essence "divine" naturellement, mais les catalyseurs peuvent être un plus pour eux.

● RELIGION ●
Les syliméas n'ont pas vraiment d'éducation religieuse, cela ne fait pas partie de leur nature. Toutefois, contrairement aux sylphides, ils ne dénigrent pas la religion et pourraient aisément se tourner vers elle.

● LANGUE ●
L'ellendë, une langue aussi agréable à écouter que l'alfari, mais l'écriture est bien plus complexe que cette dernière.

◈ DON NATUREL ◈

Transformation humanoïde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-graph-calli.forumactif.org
:: Admin ::
Messages : 132
Date d'inscription : 25/08/2008
Localisation : tututututu

feuille persos
power:
vie:
0/0  (0/0)
relation:
avatar
:: Admin ::
admin
MessageSujet: Re: les peuples   Sam 17 Aoû - 0:31




◈ COMMENT LES RECONNAITRE ◈

Les Yorkas sont un peuple particulier, qui peuvent autant être apprécié que détesté. En effet, ces derniers partagent leur sang avec une essence animale unique. Reconnaissable entre tous, on peut les distinguer par leurs attributs bestiaux, comme par exemple des oreilles proéminentes et des pupilles spéciales selon si l'individu est félin ou reptilien, quelques rares personnes possèdent des branchies si ils ont une affinité marine.

Humanoïde d'apparence, ils sont toutefois capable de prendre l'apparence dans sa globalité de l'animal qui est en eux. Ils ne sont métisses que d'animaux communs et parfois possèdent des caractères proches de leur essence : agressivité, méfiance, crainte, curiosité... Ce sont des individus bien loin d'être stupide et au contraire, capable de raisonner tout aussi bien qu'un Terran, si ce n'est mieux encore, puisque à tord, on pense qu'ils ne sont pas capable de civilité à cause de leur part animale et sauvage.

Étrangeté de la race, deux Yorkas d'espèce animale différente peuvent engendrer des enfants d'une espèce différente à la leur. Le lien animal est déterminé par le hasard et non par l'hérédité. A savoir également que leur transformation animale ne préserve pas leurs vêtements. Quand les Yorkas choisissent d'adopter la forme complète et reprennent leur forme humaine, ils sont tout nus.


◈ EN COMMUNAUTÉ ◈

Les Yorkas sont un peuple vivant en tribu la plupart du temps. La seule grande communauté qu'il existe vit à Elusia, la cité de l'eau. Si autrefois cette cité était très habitée et vivante, peu d'entre eux sont restés (beaucoup sont mort pendant la guerre de Taulmaril). Mais ils sont un peuple fier et espère pouvoir forger à nouveau une communauté forte et soudée.

En ce qui concerne les autres peuples, les Yorkas sont méfiants, parfois même craintifs pour certains. Mal aimé et considéré comme une sous-race, bien souvent les autres peuples leur portèrent que peu de considération et en firent des esclaves, mais ce temps est révolu bien qu'ils existent encore des personnes ne les portant pas dans leur cœur et se refusant de les considérer comme tout le monde.

◈ LEUR NATURE ◈


● LONGÉVITÉ ●
Ils ont une vie plutôt courte, à l'image des Terrans. Ils ne dépasseront jamais une centaine d'années. La seule exception à cette règle concerne les rares Yorkas qui sont liés à une essence de tortue. Curiosité de la nature.

● L'ESSENCE DIVINE ●
Ils possèdent une affinité naturelle avec l'essence divine, chose qui leur permet d'éviter d'utiliser des catalyseurs pour leur magie.

● RELIGION ●
Les Yorkas n'ont pas de religion particulière mais peuvent y être sensibles au même titre que les terrans. Ils se tourneront préférentiellement vers les dieux de la nature comme Fen ou Delil, voir même Soulen.

● LANGUE ●
Le terrania & le langage animal, les Yorkas parlent la même langue que les terrans, mais peuvent aussi parler la langue équivalente à leur essence animale. Cette dernière ne peut être compréhensible que par eux.

◈ DON NATUREL ◈

Transformation complète en leur essence animale
( à noter: sous ces formes, les pouvoirs des Yorkas ne fonctionnent pas)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-graph-calli.forumactif.org
:: Admin ::
Messages : 132
Date d'inscription : 25/08/2008
Localisation : tututututu

feuille persos
power:
vie:
0/0  (0/0)
relation:
avatar
:: Admin ::
admin
MessageSujet: Re: les peuples   Dim 15 Nov - 15:51




◈ COMMENT LES RECONNAITRE ◈

Ils ont toujours été là, mais invisible aux yeux de tous les vivants, comme les vivants demeuraient invisible à leurs yeux. Mais depuis peu, ces derniers sont à nouveau visibles pour qui veut bien les percevoir. Ils sont ce que l'on appelle communément des spectres, des âmes perdues, mais ils ne sont pas à confondre avec ceux que l'on appelle les « errants » qui ne sont que des réminiscences de souvenirs, s'animant éternellement après avoir imprimé d'une forte émotion un lieu.

Les Expirantis sont une conscience, une réelle entité, mais qui contrairement aux gorgoroths n'ont pas de corps physique. Mais si on ignore pourquoi les gorgoroths bénéficient d'une seconde vie par leur nature, les raisons de la présence des Expirantis s'expliquent avec un peu plus de logique car tous possèdent un point commun : quelque chose d'inachevée. Ce quelque chose peut être très différent selon l'individu concerné : une vengeance inassouvie, un rêve incomplet, des vérités non dévoilées... un regret quelconque qui les raccroche à leur ancienne vie. Le but de leur existence est de mettre un terme à leur désir inassouvi afin de trouver le repos.

Toutefois, la chose n’est pas aisée. Certains Expirantis ignorent ce qui les retient car, si cela est évident pour un certain nombre d’entre eux, d’autres ne comprennent pas leur situation parce qu’ils ont oublié (cela peut aller de simples souvenirs à leur identité complète) ou tout simplement qu’ils n’ont pas réellement conscience de l'aspect inachevée de leur existence.

De plus, les Expirantis ne peuvent pas se déplacer comme bon leur semble car leur attachement au monde physique est lié à un objet fétiche, de petite taille, souvent un souvenir ayant appartenu à l'Expiranti (un bijou, un jouet, un bout de tissu... ) que l'on appelle le « Cor ». Si on déplace le Cor, alors l'esprit se déplace avec lui (si le Cor ne bouge pas, il demeure prisonnier dans un périmètre d'une centaine de mètre). Si on le détruit, il en sera de même pour l'esprit qui ne connaîtra jamais le repos et demeurera éternellement dans le monde des Invisibles. Pour cette raison, les Expirantis se refusent à dévoiler la forme de leur Cor ou plutôt n’en prennent pas le risque et ne peuvent de toutes manières le confier à une entité humaine (le Cor rejette inexplicablement qu'un humain le touche). Par contre, ils peuvent se lier à un animal qui deviendra le porteur du Cor mais aussi leur coquille dans le monde physique, en les possédant, ce qui leur permet de se déplacer et de chercher à comprendre les raisons qui les emprisonnent sur Istheria.

Comme on peut s'y attendre, les actions des Expirantis sont limitées par leur nature spectrale et contrairement aux autres peuples, ils ne possèdent pas de pouvoirs dépendants à l'essence divine. Leur magie est pré-déterminée mais se renforce au fur et à mesure de leur présence terrestre.

Toutefois, les Expirantis ne sont pas faits pour demeurer dans le monde physique car plus ils restent,  plus ils sont touchés par des émotions néfastes (tristesse, replis, colère...) et leurs font perdre leurs objectifs premiers. Et un Expiranti qui ne cherche pas à retrouver le repos devient un Esprit damné. Un Esprit damné ne peut plus se déplacer, ni même par le biais d'un familier qui le rejetterait. Le Cor d'un Esprit damné se pétrifie et le piège à l'endroit où le Cor est tombé pour l'éternité, au griffe de ces émotions les plus sombres. La seule manière de libérer un Esprit Damné est de trouvé une « âme pure » qui serait assez charitable pour détruire son Cor. Cette détérioration de leur état est visible vis à vis de leur luminescence, plus leur lumière ternit, plus cela les précipite vers l'état d'esprit damné.

Mais si au contraire, l'Expiranti assouvie son désir et met fin au lien qui le retient, alors son âme sera libérée et il pourra rejoindre les siens. Les spectres libérés annoncent voir une étrange et chaleureuse lueur, invisible aux yeux des vivants, Cette lumière est le signe de l'accomplissement de leur tâche et que le jour de leur délivrance est arrivé.


◈ EN COMMUNAUTÉ ◈

Les Expirantis n'ont jusque là vécu uniquement dans le monde des Invisibles. Ils n'avaient peu conscience de leur état car ils vivaient entre eux, et ne possédaient aucun lien avec le monde des vivants. Mais le Réveil du Colosse de Paramis a brisé la barrière des deux mondes. Aujourd'hui, les Expirantis peuvent entrer en contact avec les vivants et se manifester.

La présence des Expirantis est une véritable révélation aux yeux des vivants. Certains ont pris peur, d'autres sont fascinés. Si leur existence chamboule les croyances de certains, d'autres y voient une manifestation divine. Les Expirantis vont devoir se faire une place dans le monde des vivants et peut-être y trouver l'espoir d'être libéré.


◈ LEUR NATURE ◈


● LONGÉVITÉ ●
Leur existence peut être longue et ne dépend que de la tâche qu'ils doivent accomplir ou de leur état d'esprit damné.

● L'ESSENCE DIVINE ●
Ils sont sensibles à sa présence et on pense que leur corps ectoplasmique est en partie constitué d'essence divine, ce qui expliquerait leur magie, mais on en sait encore que bien peu.

● RELIGION ●
Leur foi ne dépend que de celle qu'ils avaient de leur vivant.

● LANGUE ●
Ils parlent principalement leur langue maternelle et celles qu'ils ont pu apprendre quand ils vivaient encore.


◈ DON NATUREL ◈

Invisibilité


◈ POUVOIRS PRÉDÉTERMINES ◈

Contrairement aux autres peuples et aux gens bel et bien vivants de corps, les Expirantis ne jouissent plus de leurs pouvoirs d'origines et n'en développeront aucun d'unique.

En effet, tous les Expirantis possèdent les mêmes pouvoirs, mais on peut identifier les plus expérimentés d'entre eux car ils peuvent en développer de nouveaux. Toutefois, leur magie est conditionnée par leur état fantomatique. Les deux pouvoirs indiquées en couleur sont obligatoires * et les premiers que vont développés les Expirantis; pour les autres, le joueur est libre de les choisir uniquement dans la liste qui suit.

► Traverser les matières *
► Lien familier * (possession de son familier qui possède le « Cor » du défunt pour se déplacer, sans limite de temps)
► Télékinésie
► Transfiguration (changer de forme spectrale)
► Matérialité (permet de devenir palpable et physique pendant 10 min)
► Possession (sauf gorgoroth – d'un cadavre lambda 15 min – d'un vivant humain ou animal lambda 5 min)
► Empathie (transmettre ses émotions)
► Présence glacée (abaisse la température ambiante dans un certain périmètre jusqu'à la limite du supportable)
► Manifestation (création d'illusions visuelles - non mentales!)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-graph-calli.forumactif.org

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: les peuples   

Revenir en haut Aller en bas
 
les peuples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tous Peuples] Arcs
» Peuples au Sud de l'Ithilien et à l'Est de la Mer de Rhûn
» Le Printemps des Peuples
» [Théorie] Les Peuples Antiques
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test de graphisme :: InitiumTitre :: ♦ le titre ♦-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA RENAISSANCE | Reproduction Interdite !